Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Projet BI : vaincre les objections de votre service informatique et de votre direction

Projet BI : vaincre les objections de votre service informatique et de votre direction

mercredi 14 janvier 2015
Author: Anne-Cécile Fouchard

Nous y sommes. Vous avez identifié les exigences liées à une solution de Business Intelligence et trouvé un produit bien adapté à vos besoins. Mais vous pourriez devoir surmonter certaines réticences avant de pouvoir lancer votre initiative BI. Examinons certaines objections courantes et comment y faire face.

« Nous disposons déjà d’une solution de Business Intelligence, non ? »

Un grand nombre d’entreprises tente de suivre les indicateurs clés de performance à grand renfort de diagrammes, de graphiques et de cartes. En général, ces supports ne fournissent que des instantanés statiques et décousus d’événements antérieurs. La superposition d’outils de Business Intelligence intuitifs sur des fondations fiables de données communes, permet d’examiner et d’interagir avec des données historiques ou en temps réel, afin de répondre à des questions stratégiques et de prédire, intelligemment, les conséquences des décisions pour réduire les risques connexes.

« Nous avons des priorités plus pressantes – ce n’est pas un achat essentiel »

Quelle entreprise ne place pas la croissance, l’agilité de son activité, les risques à gérer et l’innovation parmi ses cibles prioritaires ?

L’information en temps réel et de meilleure qualité permet de mieux orienter vos choix et de prendre des décisions basées sur des données concrètes. Mieux informé, vous orientez plus facilement votre stratégie pour atteindre vos objectifs voire les dépasser.C’est ce que permettent les outils de business intelligence ! 

« Notre budget ne nous permet pas d’envisager un projet informatique complexe »

Les solutions de business intelligence "dans le Cloud" ou en mode SaaS évitent l’achat de matériel et sont facturées simplement, sous forme d’abonnement. De plus, le coût d’un outil de BI est vite compensé par le gain d’efficacité découlant de l’élimination du reporting manuel souvent chronophage et donc du surcroît de productivité

Et ceci sans compter la découverte d’opportunités qui n’auraient jamais pu être détectées avant la mise en place d’outils de business intelligence.

« Nous nous méfions encore du Cloud »

Les avantages du Cloud sont irréfutables et notamment sa capacité à transmettre des informations à grande échelle, tout en s’intégrant facilement aux systèmes de back-office existants. Toute solution de Business Intelligence fournie en tant que prestation doit prévoir le chiffrement SSL – norme industrielle utilisée par les applications bancaires en ligne – pour assurer la sécurité des communications entre l’utilisateur et le Cloud. Toutefois, lorsque les volumes ou la sensibilité des données empêchent réellement de recourir au Cloud, votre fournisseur de logiciels vous proposera sans doute d’opter pour une licence classique, on-premise (installée sur vos propres serveurs). Vous pourriez également envisager une solution hybride, avec laquelle votre logiciel serait fourni « as a Service » par le fournisseur mais toutes vos données seraient stockées en local.

Le mot d'ordre général a garder en tête : "Mener une action d’implémentation BI n’est pas sans présenter certains défis, mais les avantages qui en découlent seront non négligeables !"

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide gratuit "Déployer un outil de business intelligence dans votre entreprise" 

 

Accédez à notre offre Starter gratuitement et sans installation.