Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Pourquoi passer à la business intelligence self service ?

Pourquoi passer à la business intelligence self service ?

lundi 13 juillet 2015
Author: Charles T. Consultant Business Intelligence

Selon Gartner, en ce qui concerne l’analyse de données et la business intelligence on assiste à un transfert de pouvoir de l’IT vers les directions métiers.

Les utilisateurs moins « techniques » veulent maintenant pouvoir être autonomes  et les outils décisionnels dits « traditionnels » sont considérés comme lourds et inadaptés aux besoins des entreprises.

 A l’horizon 2018, investir dans des outils de “data discovery” donnant le pouvoir aux utilisateurs sera devenu une obligation pour toutes les entreprises (source IDC)

Les nouveaux besoins des utilisateurs de business intelligence

Traditionnellement habitués à s’adresser à une tierce personne ou à devoir passer des heures à compiler les données via Excel, les consommateurs finaux de solutions de business intelligence ont maintenant de nouvelles attentes.

1)   Obtenir des réponses à leurs questions et identifier les opportunités en temps réel
2)   Simplifier leur reporting et l’accès à des indicateurs clés
3)   Ne plus dépendre d’une tierce personne pour la génération de leurs rapports
4)   Partager facilement et instantanément leurs analyses avec leur équipe

Ces nouvelles demandes permettent de garantir une meilleure réactivité de l’entreprise en s’assurant que les décideurs ont en permanence toutes les informations utiles à leur disposition. Lorsqu’on sait que responsables métiers sont encore nombreux à prendre des décisions au « pifomètre » faute d’accès à l’information, on réalise que ces besoins doivent être une préoccupation majeure pour les entreprises. Une refonte du système de business intelligence en place est souvent nécessaire.

Les risques associés

« D’ici à 2016, moins de 10% des projets de business intelligence “self service” seront suffisamment contrôlés pour prévenir les erreurs qui peuvent affecter l’entreprise » Gartner 

La business intelligence self service oui, mais pas n’importe comment. Laisser trop d’autonomie à des utilisateurs non techniques pourrait conduire à ce qu’on peut appeler la « data anarchy » qui pénaliserait fortement l’entreprise.

-       Une mauvaise qualité des données utilisées dans les rapports
-       Des analyses non uniformes conduisant à plusieurs versions de la « vérité »
-       Une mauvaise utilisation de la solution en place

L’important lorsqu’on veut mettre en place un projet de business intelligence self-service est donc de trouver l’équilibre parfait entre autonomie des utilisateurs métiers et contrôle par le département IT. Il s’assurera en effet de la qualité des données et de la sécurité pour garantir la performance des analyses.

Qu’en est-il dans votre entreprise ?

Découvrez dès maintenant un outil de business intelligence self service en cliquant sur « Démarrer » 

 

Accédez à notre offre Starter gratuitement et sans installation.