Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Le décisionnel dans le cloud: j’y vais ou j’y vais pas?

Le décisionnel dans le cloud: j’y vais ou j’y vais pas?

jeudi 08 janvier 2015
Author: Alexandre Schneider - DG Access France

Selon une étude , 52% des entreprises sont réticentes à la mise en place de solutions décisionnelles en mode SaaS ou « dans le Cloud ».

Selon une étude menée par CIO-online à l’occasion de sa conférence « Le décisionnel transforme les données en connaissance » , 52% des entreprises sont réticentes à la mise en place de solutions décisionnelles en mode SaaS ou « dans le Cloud ».

Les raisons avancées sont souvent celles de la sécurité, et l’impression d’une certaine perte de contrôle sur des données pourtant cruciales pour l’entreprise. Les solutions de business intelligence dans le cloud peuvent également avoir une image plus « légère » que les solutions « on-premise » et donc donner l’impression d’avoir des fonctionnalités plus limitées. Mais ces raisons ne sont que des idées reçues qui nous empêchent de voir les réels bénéfices du choix d’une plateforme de business intelligence en mode Cloud.

En général, un des premiers arguments pour adopter la business intelligence dans le cloud (mais aussi toute autre solution d’entreprise) est de devenir indépendant de l’IT. En effet, souvent considérée comme un frein, plus qu’un facilitateur, la réputation de la DSI pousse souvent les métiers à pratiquer ce qu’on appellent le « Shadow IT » et à utiliser des solutions cloud ne nécessitant pas d’intervention technique, sans que la DSI soit au courant.

Mais une solution de business intelligence dans le Cloud peut également être l’élément de réconciliation entre IT et directions métiers dans le sens où elles permettent souvent de mettre tout le monde d’accord en satisfaisant aussi bien les priorités des uns que des autres. Parmi ces avantages, voici les trois principaux : 

1)    Une mise en place plus rapide du projet du coté des métiers

2)    Un déploiement simple ne nécessitant pas de grosses interventions du coté de la DSI

3)    Des couts réduits des deux cotés

Volkswagen Group Fleet a ainsi mis en place son projet décisionnel Cloud en moins de trois mois pour une vingtaine d’utilisateurs. Le choix d’une solution en mode cloud n’a pas été un problème dans le sens où les prérequis de l’entreprise pour l’hébergements de ses données ont bien été respectés notamment sur l’exigence d’un Cloud 100% Français.

Alors, convaincus de l’attractivité du décisionnel en mode Cloud ?

Pour en savoir plus sur les pratiques décisionnelles en entreprise, vous pouvez télécharger gratuitement l’étude CIO.

Si vous vous sentez l’âme de commencer l’aventure du décisionnel en mode Cloud, vous pouvez également tester gratuitement Access Insight.

 

Accédez à notre offre Starter gratuitement et sans installation.