Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

5 causes d’échec des projets de business intelligence

5 causes d’échec des projets de business intelligence

jeudi 08 janvier 2015
Author: Charles T. - Consultant BI

Dans la plupart des cas, l’échec d'un projet de business intelligence est à attribuer à l’élément humain et aux processus de mise en place plus qu’à la technologie à proprement parler. Découvrez les 5 points qui peuvent faire échouer la mise en place.

C’est bon, votre projet de business intelligence vient de recevoir le feu vert ! Cependant, des témoignages isolés sur des projets ratés à l’issue desquels la solution décisionnelle n’a pas tenu ses promesses vous refroidissent. Dans la plupart des cas, l’échec est à attribuer à l’élément humain et aux processus de mise en place plus qu’à la technologie à proprement parler. La transition vers une entreprise orientée information oblige à revoir culture et mentalité, sans oublier certaines préoccupations techniques et financières. Nous avons réuni pour vous les causes d’échec les plus féquentes des projets de business intelligence et comment les prévenir. 

1- Une mise en œuvre longue et complexe

Si vous déployez une solution de business intelligence sur site, optez pour une installation assistée par le fournisseur pour en minimiser la complexité. Si vous optez pour une solution dans le Cloud, choisissez un fournisseur proposant une option d’aide à la configuration. Vous devrez également recueillir les contributions de divers départements, pour être sûr de bien saisir leurs besoins au départ. Toutefois, ne vous attendez pas à trouver une série d’exigences fixe ou définitive – vous constaterez que les adaptations et améliorations des processus métiers sous-jacents rendent certaines exigences obsolètes, au fur et à mesure que de nouveaux impératifs apparaissent.

2- Un manque de préparation

Les projets de business intelligence trop simples offrant un retour sur investissement rapide, peuvent aboutir à des projets incapables de s’adapter aux évolutions de votre entreprise. Ne sous-estimez pas la valeur d’une stratégie rigoureuse et d’un plan fréquemment repensé.

Identifiez vos priorités et concentrez-vous sur leur réalisation avant tout, dans la mesure où elles seront sans doute à l’origine de vos premiers retours sur investissement et vous aideront vraisemblablement à financer d’autres projets.          

 3- Une mauvaise qualité des données

Les données sont l’essence de votre solution de business intelligence. Un tableau de bord basé sur des données sans importance, incomplètes ou douteuses risque d’avoir des conséquences plus négatives que positives et d’aboutir à de mauvaises décisions.

La gestion des données n’est pas un domaine réservé exclusivement aux services informatiques – l’expertise du secteur d’activité et les spécialistes des données doivent être triangulés pour créer et entretenir les bases fiables pour l’analyse.

4- Une mauvaise Gestion du changement

Défendez les avantages de l’analytique par rapport aux données brutes au sein de votre entreprise ; soyez prêt à sortir les employés de leur culture Excel habituelle ; défendez clairement la valeur de la prise de décision orientée données auprès des membres de votre équipe de direction.

Les entreprises qui ont adopté une approche généralisée en matière de business intelligence – qui consiste à veiller à ce que tout ceux qui en ont besoin puissent accéder aux informations– sont généralement plus performantes que celles qui limitent le recours à la BI à une communauté restreinte d’analystes ou de super-utilisateurs. 

5- Des utilisateurs pas assez formés

Les outils de business inteliigence ont largement évolué ces dernières années, pour adopter un modèle « self-service » et éliminer le besoin de recourir aux analystes pour l’établissement des rapports.  En matière de formation, un bref stage préparatoire devrait suffire aux consommateurs d’informations si vous optez pour une solution BI « user-friendly ». Cependant, vous devrez peut-être budgéter la dépense d’une formation itérative destinée aux créateurs d’informations, susceptibles de se lancer dans des tâches plus complexes de construction de tableaux de bord, notamment.

Accédez à notre offre Starter gratuitement et sans installation.